Les idées préconçues sur la Kundalini : l’urgence d’informer

Beaucoup de choses ont été dites sur la Kundalini jusque aux années 2011. 

Les connaissances sur la Kundalini étaient essentiellement basées sur d’anciens écrits ou témoignages provenant d’anciens Yogi ou Sages d’une époque où le taux vibratoire de la Terre était nettement inférieur à celui d’aujourd’hui.

Les conséquences étaient donc beaucoup plus dangereuses qu’aujourd’hui.

Dans ces anciens écrits, il était précisé que peu de personnes pouvaient atteindre cet état de montée de Kundalini, et encore moins pouvaient la maîtriser. Seuls les grands Yogi ou Praticiens en méditation sacrée pouvaient le faire.

Il était soigneusement précisé, et à juste titre, qu’en cas d’activation de Kundalini forcée sur une personne non préparée et inconsciente, cela pouvait la brûler et la consumer de l’intérieur. Les organes et les chakras.

Effectivement, durant les siècles précédents , certains cas ont été répertoriés dans ce sens.

Qu’en est-il aujourd’hui de ces conséquences ?

J’ai écrit un article sur les dangers d’une montée de  Kundalini et je vous invite à  le lire. 

Je vous y précise un nombre de cas recensés desquels j’ai pu être témoin directement ou indirectement. Ces faits répertoriés sont malheureusement bien réels et récents. 

Néanmoins, il n’y a jamais zéro risque dans une montée de Kundalini « déclenchée de façon forcée »,  bien au contraire. 

Depuis 2011-2012 et grâce au taux vibratoire plus élevé de la Terre, je n’ai pas eu connaissance de témoignages de gens s’étant consumés de l’intérieur suite à une montée de Kundalini provoquée.

J’insiste sur le fait qu’une montée de Kundalini provoquée n’est pas naturelle et peut comporter des risques à différents niveaux et selon l’état de santé général de la personne qui le pratique. 

Il n’est pas nécessaire d’être alarmiste, mais il est important de travailler en toute conscience cet état afin d’éviter le moindre problème.

N’oublions jamais que nous sommes encore et toujours des êtres vivants et qu’il est précieux de rester bienveillant envers nous-mêmes et de nous apporter uniquement ce qui est juste et bon pour nous . 

Pourquoi j’ai décidé d’écrire ces articles concernant la Kundalini

Beaucoup de choses ont été dites sur la Kundalini, surtout dans le passé.

Mais aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé.

De plus en plus de personnes ont désormais facilement accès à leur Kundalini.

Mais je me suis étonnée de me rendre compte que fin 2019, il y avait encore tant de thérapeutes ou de gens non informés de ce qu’est exactement la Kundalini, comment elle se manifeste et surtout ce que nous devons ou nous pouvons faire lorsque une personne qui se trouve à proximité de nous en déclenche une.

J’ai été surprise de me rendre contre qu’un maximum de documentation provenaient essentiellement de témoignages ou d’anciens écrits de Yogi datant de plusieurs centaines d’années.

J’ai moi-même récemment, lors d’un séminaire énergétique de thérapeutes que je suivais à titre personnel, été surprise par le fait qu’une participante se soit déclenchée sa Kundalini sans que personne autour d’elle ne sache ce que c’était et encore moins la formatrice, qui n’a absolument pas su ni pu réagir.

Ce jour là, j’ai fait ce que j’estimais juste et bon pour cette personne en la guidant vers la libération de sa Kundalini qui était complètement bloquée au niveau de son quatrième et cinquième chakra, créant ainsi de fortes douleurs corporelles et un corps complètement tétanisé.

Sur le moment, cela m’a valu quelques remontrances passagères mais grâce à ma conscience, j’ai laissé passer la soirée et ai pris le temps d’expliquer le lendemain matin ce qui s’était passé exactement avec cette participante et pourquoi j’étais intervenue.

Il faut savoir que le matin, nous avions fait des échanges de soins et que ma puissance énergétique lui avait déjà déclenché sa kundalini.

J’avais immédiatement stoppé le phénomène car j’estimais que cela n’était ni le lieu, ni l’endroit. Après avoir donné quelques explications à la participante, je lui avais proposé de l’accompagner dans sa sortie de Kundalini le soir-même, une fois la journée de séminaire finie.

Nous étions d’accord toutes les deux sur le principe.

Même si j’ai veillé à ne plus la toucher, son corps et les énergies présentes dans la salle ont eu raison de nos bonnes résolutions.

Deux heures plus tard, sa sortie de Kundalini ne pouvait plus attendre car l’énergie était remontée à nouveau dans son corps et restait bloquée créant ainsi de nombreuses douleurs et crispations corporelles insupportables .

J’ai immédiatement compris que je ne pourrai plus la faire redescendre et qu’il était urgent de la libérer de ses résistances corporelles.

Tout se passa très vite .

Et cela me montra avec stupéfaction les réactions d’incompréhensions et de peurs des thérapeutes présentes.

Par la suite, cette participante – thérapeute elle aussi – me confia qu’elle avait suivi des séminaires énergétiques avec des personnes connues en France comme aux USA et qu’elle avait déjà déclenché ces symptômes lors de leurs formations respectives mais que PERSONNE n’avait su lui expliquer ou l’aider à ce moment-là.

Elle en était même venue à se poser des questions sur sa cohérence de thérapeute et s’interrogeait sur la normalité de son état psycho-émotionnel.

Son témoignage m’a bouleversé .

Ce que j’ai vu et ressenti chez les autres ce jour là, aussi .

Heureusement pour moi, la thérapeute-encadrante et éclairée a compris l’intérêt fondamental de ce processus libérateur et ne ne m’en a pas tenu rigueur lors de ce séminaire.

Il est plus qu’ urgent que des informations justes circulent sur ce qu’est réellement la Kundalini, ses bienfaits et ses dangers de façon clairement posée.

Il est plus qu’urgent que les thérapeutes, fautes de se former, soit renseignés sur ce phénomène et puisse éclairer leur clientèle si nécessaire.

Il est plus qu’urgent que des adolescents ou des adultes cessent de croire qu’ils sont fous, ou anormaux ou bizarre, à cause de symptômes connus que l’on ne leur explique pas.

Mon souhait est que fin 2020 : 5 personnes sur 10 et 8 thérapeutes sur 10 soient informés de ce qu’est réellement une Kundalini .

C’est important est fondamental pour nous et pour nos enfants.

C’est pourquoi, à l’aide de mon vécu et des témoignages reçus ces 3 dernières années, je vous ai préparé des articles répondant aux questions m’étant le plus souvent posées.

Si vous voulez partager ces informations, cliquez-ici

Si vous voulez être informé des prochains articles ou laisser un commentaire ou poser une question, inscrivez-vous à l’aide du formulaire ci-dessous :

 

Précédent

Qu’est-ce qu’une Kundalini « ouverte »

Suivant

Quand faire sa première montée de Kundalini et suis-je prêt-e ?

  1. Michèle Goldmann

    Bonjour Isabelle, suite à la sensation d’enveloppement d’énergies que je t’avais expliquée par Messenger lundi, je me suis documentée sur le sujet de la Kundalini via ce lien. Les témoignages sont à la fois étonnante et affolants. Je crois sincèrement qu’il ne faut rien brusquer car déjà si un des chakras est bloqué cela,peut être douloureux et si les émotions sont trop intenses et qu’on n’y est pas prêts, ça peut déboussoler. Voici le lien de la vidéo très intéressante.
    https://youtu.be/61ibaGr8yYI

    • IsaOGaya

      Bonjour Michèle,
      Un bain de sons peut augmenter notre sensibilité et notre connexion à notre Kundalini:… si nous sommes prêts!
      Je connais bien ce documentaire et mes articles sont effectivement fait pour informer plus en détails sur de nombreux cas. Chaque personne ne le vit jamais de la même façon. Nous sommes tous uniques. La peur est vraiment inutile à ce sujet . La connaissance sur cette énergie et les phénomènes qui se déclenchent avec la Kundalini , est la meilleure façon de ne pas en avoir peur et d’avoir conscience que cela fait parti de nous. Certains vivront toute une vie sans jamais s’y connecter…..D’autres en ressentiront les symptômes sans savoir ce que c’est ou ce qu’ils peuvent en faire…. Partager nos connaissances à ce sujet sont primordiales pour informer , rassurer et guider ceux qui en ont réellement besoin, en toute sécurité.

  2. LANCIAL Brigitte

    la kundalini est une protection que l’on fait au tour de son corps.j ai fais la connaissant de Jess cool ici dans les landes 2 fois , vouloir faire des stages avec lu,i mais le hasard à fait que nos chemins se sont perdu . Et la maintenant tu en parles c ‘est bizarre.Il faut que je vois .Est ce mon chemin ?

    • IsaOGaya

      Bonjour Brigitte,

      La Kundalini n’est pas une protection que l’on fait autour de son corps! C’est une véritable énergie que nous portons tous en nous. La déclencher et la maîtriser ne se fait pas au petit bonheur la chance ! …Je t’encourage à lire tous les articles qui paraissent au fur et à mesure sur le groupe privé association O.Gaya….pour mieux comprendre ce qu’est réellement la Kundalini, cette énergie si particulière.Merci pour ton précieux partage et à bientôt .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créé et géré avec par Isabelle O. GAYA